Passage de degrés à Sion sur mer

mercredi 16 mai 2007

Le 13 mai, le club de Sion sur Mer (près de St Hilaire de Riez, 85), organisait un passage de degrés en mer. A cette occasion, Christian était plongeur, et au niveau du club, Edwige présentait Vercors au deuxième degré.

A notre arrivée, vers 8h00, peu de monde, mais un zodiac avec un logo de Terre-Neuve nous rassure sur l’emplacement de l’épreuve. Beau soleil et calme plat, le rêve quoi !

Malheureusement, avant même le début des épreuves, le vent se lève, empêchant même l’implantation du ring pour les épreuve de travail à terre (ou plutôt de travail à sable !...)

Ensuite, c’est le ciel qui se plombe et en fait, toute la journée ne sera qu’une suite de vent, averses, accalmies, ...

JPEG - 67.5 ko
Truffe au vent

Un qui en fera les frais, c’est Christian qui sera obligé d’abandonner sur blessure... dans la mesure où il ne semble pas savoir qu’un zodiac, c’est dessus qu’il faut être et non dessous ! (Le-dit Zodiac se retournera tout de même plusieurs fois dans la journée, et Christian ne sera pas la seule victime, un moteur restera HS). Pour nous consoler, le Président nous dira que depuis plusieurs mois, ils s’entraînent sur une mer d’huile !

JPEG - 57.6 ko
Le juge, M. Rolland et des candidats

En fin de journée, deux conccurents ne pourront pas passer le 3ème degré, les organisateurs préférant arrêter le concours plutôt que de risquer des accidents.

Pour Vercors, ces mauvaises conditions météo et sa relative méconnaissance du milieu marin expliqueront sans doute son échec, bien qu’il ait vaillamment suivi le bateau, ce qui représente déjà un exploit quand on voit les conditions.

JPEG - 33.5 ko
Edwige et Vercors

En fin de journée, le juge, Alain Rolland, et le Président du club de Sion prendront la parole, et on pourra en retenir :

- Le travail à l’eau est un sport, un loisir, et il doit le rester. On s’amuse avec les chiens, on travaille avec eux, mais on ne veut pas en faire des chiens de sauvetage.
- Il faut durant tout le travail continuer à respecter les chiens, et ne pas les mettre en danger ou leur faire faire des exercices dangereux pour eux : ainsi, l’apport de manchon est sans danger, alors que celui d’une rame peut le blesser.
- Il ne faut pas avoir de honte à échouer, et c’est souvent dans l’échec que l’on peut progresser, il y a plus à apprendre dans un échec que dans une réussite.
- Au niveau de l’organisation, il est désagréable de constater que des candidats partent avant la fin de la manifestation et (sauf cas particuliers), cela est assimilable à une impolitesse envers le club organisateur.
- Enfin, un candidat qui a préféré abandonner en voyant son chien en difficulté, a été félicité pour sa décision qui respectait son animal.

JPEG - 39.1 ko
La plage de Sion

Le retour s’est passé sous un beau soleil enfin de retour, comme pour nous narguer.


Agenda

<<

2018

 

<<

Février

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627281234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

Attention...

Météo :
En cas d’alerte météo de type vigilance orange ou vigilance rouge, les entraînements seront supprimés...


Nos entraînements au Lambon, Saison 2017

- Début de la nouvelle saison : vers Mars - Avril 2018, en fonction des conditions climatiques.