Le travail à l’eau

lundi 12 février 2007

Initialement, c’est en 1876 que l’anglais M.C. Marshall réglementa pour la première fois le travail à l’eau. Ces règles ont ensuite servi de base au développement des épreuves à l’eau dans tous les pays. En France, nation européenne où le travail à l’eau est le plus pratiqué, l’utilisation du Terre-Neuve et du Landseer est la plus courante mais tente progressivement à s’élargir vers d’autres races telles que le Léonberg, le Labrador, le Golden Retriever.

Un bref voyage dans le passé à la recherche de l’image d’un chien de travail rustique, robuste, adaptable et polyvalent nous ramène aux environs du Xème siècle. A cette époque, les vikings utilisaient de gros chiens noirs dont ils ne se séparaient jamais, pas même dans leurs longs voyages en mer à la recherche de terres à conquérir.

Les Indiens du Canada possédaient eux aussi de grands chiens au poil long et fourni qu’ils utilisaient pour tirer leurs canoës.
Terre-Neuve

Quand, à une époque plus récente, les pêcheurs européens découvraient les eaux poissonneuses de l’île de Terre-Neuve, ils prirent l’habitude d’effectuer leurs voyages en mer en emmenant des chiens avec eux. Les ancêtres du Terre-Neuve tenaient lieu de radar dans le brouillard, aidaient l’homme dans les opérations de chargement et déchargement du poisson, ramenaient à la rive les bateaux détachés des amares ou encore les filets pleins de poissons.

L’histoire du Terre-Neuve, de sa passion pour l’eau et de son utilisation est également émaillée d’anecdotes qui révèlent la vraie nature de ce chien si particulier. Et c’est ainsi qu’il devient le chien de sauvetage à l’eau par excellence comme le Saint Bernard le devint pour le sauvetage en montage.

Un fait historique :
Napoléon, durant un terrible orage, tomba à l’eau, la nuit alors qu’il tentait de rejoindre la France depuis l’île d’Elbe où il était confiné depuis la défaite de Waterloo. Dans l’obscurité et la confusion du moment, sa chute ne fut pas remarquée, seul le Terre-Neuve qui était à bord se jeta dans l’eau et réussit à maintenir l’empereur à la surface jusqu’à l’arrivée des secours. [1]

Par ailleurs, en France, en raison de ses grandes capacités, le Terre-Neuve fut adopté à Paris par les célèbres brigades fluviales créées par le Préfet Lépine. Hommes et chiens patrouillaient les fleuves et canaux des grandes villes pour sauver ceux qui étaient malencontreusement tombés à l’eau.

De nos jours

Des épisodes semblables, auxquels s’ajoutent d’innombrables sauvetages, sont très révélateurs de l’instinct naturel et des prédispositions de ce chien pour les activités aquatiques.

Un exemple de son courage :

Un soleil magnifique brille sur une plage de Corse ce 28 Juillet. Bien que les drapeaux rouges informent du danger, trois estivants passent outre les consignes de sécurité, et se retrouvent en difficulté à 150 mètres du rivage. Deux vacanciers perçoivent le drame et se lancent à leur secours accompagnés d’une chienne Terre Neuve de 21 mois. Des vagues de 3 à 4 mètres s’abattent sur eux. Seule une personne parvient à regagner la plage, tandis que la chienne réussit à en sauver trois. Mais, épuisée par tant d’efforts, assommée par les vagues, sans force, elle n’arrive plus à faire surface. Malgré l’intervention de son maître une nouvelle vague l’arrache à lui.

Nous ne prétendons pas faire du sauvetage et nous laissons cela aux professionnels. Pour nous, cette discipline sportive est avant tout un loisir et aussi un plaisir, autant pour le maître que pour les chiens. Néanmoins nous pouvons intervenir dans tous les lieux aquatiques, en mer, en lacs, en plans d’eau et en rivière, au cours d’une catastrophe ou inondation. Chien de sauvetage aquatique par excellence il peut participer à la récupération de matériel à la dérive, à l’apport d’un bateau d’évacuation ou de nourriture, au passage de filins de rive en rive pour permettre la mise en place de va-et-vient.
En plein exercice !

Dès l’âge de trois mois, après ses derniers rappels de vaccins, nous pouvons habituer notre chien au milieu aquatique, sous forme de jeux, de baignade, de familiarisation avec le manchon et cela jusqu’à l’âge de 6 mois. Le maître-mot de l’entraînement est « lentement ». En effet, sa musculature et ses articulations risquent d’être trop exploitées si aucun contrôle n’est effectué. Il est donc nécessaire de le faire progresser lentement en ce qui concerne la nage, la marche, l’escalade et le trot.

Rappel des points :

- 3 mois : familiarisation au milieu aquatique
- 6 mois : natation progressive avec apport et rapport de manchon
- 8 mois : petit suivi de bateau
- 8 à 12 mois : préparation au 1er degré de sauvetage

Les brevets

La réussite des passages de degrés de sauvetage sont le résultat d’un entraînement sérieux et assidu, et aussi d’une grande complicité entre le chien et le maître.

- 1er degré : Accessible à compter de 12 mois
- 2ème degré : Accessible à compter de 15 mois
- 3ème degré : Accessible à compter de 18 mois
- Le brevet mer : Accessible à compter de 24 mois.

Le chien doit avoir obligatoirement la mention EXCELLENT au 3ème degré pour prétendre au brevet Mer.
Le passage de ce brevet doit se dérouler en pleine mer.

Pour obtenir des informations complètes sur "le passage des degrés" et sur "Le règlement général des épreuves de travail à l’eau" (Sauvetage en mer) , Cliquez ici


[1Sources : « Chiens sans laisse » n°125 - octobre 1998 - page14-


Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2018

 

<<

Juillet

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

Attention...

Météo :
En cas d’alerte météo de type vigilance orange ou vigilance rouge, les entraînements seront supprimés...


Nos entraînements au Lambon, Saison 2018

Dates des entraînements (sous réserve de manifestations d’autres clubs sur le site, non connues à la mise en ligne)... Début des entraînements : vers 10h-10h30, fin vers 16h30-17h, en fonction du nombre de chiens présents et des conditions climatiques.

- Dimanche 1er juillet
- Samedi 7 juillet
- Dimanche 15 juillet
- Samedi 21 juillet
- Dimanche 29 juillet
... (A suivre)